Les jeunes sont dans la rue chaque jeudi avec une mobilisation sans précédent pour le climat.
Et somment les politiques d’agir, au nom de l’urgence environnementale.
Cette semaine, faute de point à l’ordre du jour, la commission relative à la transition écologique a été annulée… faute de points à l’ordre du jour. Promis, ce n’est pas une blague !

Ecolo ne pouvait pas en rester là ! Chaque niveau de pouvoir, selon ses compétences, doit en  prendre ses responsabilités pour contribuer au défi mondial de limitation du réchauffement mondial entre 1,5 et 2*C.
Pour cette, raison, France Masai a déposé ce jour au conseil provincial une motion demandant à la province de se doter d’un plan climat et de soutenir les initiatives pédagogiques dans les établissements scolaires de la province, et de l’ensemble des réseaux.
Soutenons les élèves dans leur ambition d’être des acteurs conscients et responsables face à cet enjeu majeur du 21ème siècle !

A lire : notre Proposition de motion relative au mouvement “Youth For Climate” et son impact pour le territoire provincial namurois : 20190215 Projet de motion Youth4Climate

 

 

Share This